amazon

Publicités

« Les jours meilleurs » Cecelia Ahern

les jours meilleurs

  • Broché: 480 pages
  • Editeur : MILADY (16 juin 2017)
  • Collection : MILADY LITTE

4ème de Couv. :

À force de traquer le scoop et de dévoiler la vie privée des gens dans les colonnes de la presse à scandale, Kitty est dans l’impasse. Sa carrière de journaliste piétine, et ses frasques lui valent une réputation désastreuse. Tout s’effondre quand elle apprend que Constance, la femme qui lui a tout appris, vit ses derniers instants. Elle se rend à son chevet et lui demande quelle histoire elle a toujours rêvé d’écrire. Mais la réponse arrive trop tard, sous la forme d’une liste de cent noms, sans aucune explication. Bien décidée à percer le mystère, Kitty tente de comprendre ce qui relie entre eux ces inconnus. En allant à leur rencontre, elle va découvrir des aspects pour le moins inattendus de la vie de Constance et peut-être même trouver un sens à la sienne.

Mon Avis :

Kitty, une jeune journaliste va commettre la pire des erreurs – elle va publier un article sans vérifier ses sources et une personne va voir sa vie se briser à cause d’elle. L’erreur est humaine … mais comment remonter la pente lorsque tout le monde vous montre du doigt ? Sa patronne et amie va décéder d’un cancer, mais avant de mourir elle confie à Kitty l’idée d’un article qu’elle comptait écrire. Et si elle écrivait l’article que sa patronne n’aura pas eu le temps d’écrire ? Si la chance tendait les bras à Kitty ? Si c’était l’espoir d’un nouveau départ ? Mais pour ça elle va se retrouver avec une liste de 100 noms … et rien d’autre …. Quel est le lien entre ces 100 noms ? C’est ce que Kitty va essayer de découvrir !

Une plume agréable, des personnages touchants. Un livre feel-good, plein de tendresse. Une histoire drôle, touchante, parfois tragique. Mais malgré tout ça, je n’ai pas été transportée par ce livre … Et j’avoue aussi avoir été un peu déçue par la révélation finale, il m’a vraiment manqué quelque chose … Un livre qui se lit bien, sans prise de tête, mais qui m’a laissé sur ma faim.

coeur 3 bis

Envie d’acheter ce livre ? Cliquez sur l’image ci-dessous 😉

« La Malédiction de l’Epouvanteur » Joseph Delaney

l'épouvanteur II

 

  • Broché: 361 pages
  • Editeur : Bayard Editions Jeunesse (juin 2006)
  • Collection : LITTERATURE DIV

4ème de Couv. :

« Voilà six mois que tu es l’apprenti de M. Gregory, me dit maman. Tu as déjà été témoin de bien des événements. A présent, l’obscur t’a remarqué et va tenter de te neutraliser. Tu es en danger, Tom. Toutefois, rappelle-toi ceci lorsque tu seras un homme, mon fils, ce sera au tour de l’obscur d’avoir peur, car tu ne seras plus la proie, tu seras le chasseur. C’est pour cela que je t’ai donné la vie. » L’Épouvanteur et son apprenti, ornas Ward, se sont rendus à Priestown pour y achever un travail. Dans les profondeurs des catacombes de la cathédrale est tapie une créature que l’Épouvanteur n’a jamais réussi à vaincre. On l’appelle le Fléau. Tandis que Thomas et M. Gregory se préparent à mener la bataille de leur vie, il devient évident que le Fléau n’est pas leur seul ennemi. lanquisiteur est arrivé à Priestown. Il arpente le pays à la recherche de tous ceux qui ont affaire aux forces de l’obscur! Thomas et son maître survivront-ils à l’horreur qui s’annonce? 

Mon Avis :

Décidément j’adore cette Saga, après un premier tome très prometteur, je n’ai pas du tout été déçue par ce second opus. J’ai retrouvé avec plaisir Tom, Alice et l’Epouvanteur.

On replonge dans cet univers sombre, peuplé de sorcières et autres créatures malfaisantes. L’auteur mêle Histoire et fantastique … On se retrouve durant la période de l’inquisition avec des crimes abominables mais aussi avec une créature maléfique surnommé le Fléau. L’inquisiteur rêve d’envoyer notre cher trio sur le bûcher. Y parviendra-t-il ?

Aucun temps mort, on est immédiatement happé par l’histoire. Dans ce second tome, on en apprend plus sur le passé de l’Epouvanteur ainsi que sur la mère de Tom. Une fois ce livre refermé, on n’a qu’une seule envie : se précipiter sur le suivant ! J’ai adoré

Envie d’acheter ce livre ? Cliquez sur l’image ci-dessous 😉

 

« L’impasse » Estelle Tharreau

l'impasse

  • Poche: 260 pages
  • Editeur : Taurnada Editions (13 février 2017)
  • Collection : Le tourbillon des mots

4ème de Couv. :

Au coeur de Chanzy, ville minière en plein déclin, trois femmes, deux hommes et un enfant se partagent une cour baptisée « L’Impasse ». Tous ne survivront pas à la haine qui les lie. Revenu sur les lieux de son enfance, le policier David Bertal suivra, au fil des vengeances et des trahisons, le chemin qui le conduira à affronter les acteurs de son passé. Mais, entre doutes et remords, parviendra-t-il à déchirer le voile noir qui entoure la vie et les secrets de ceux qu’il a aimés autrefois ? 

Mon Avis :

Un polar efficace, addictif !

Deux familles, les Pelissier et les Mazoyer vivent dans la même impasse. Des personnages très différents, on y trouve un entrepreneur narcissique qui souhaite se lancer dans la politique, sa femme, sa mère, un petit malfrat, sa femme et leur gamin de 5 ans qui ne parle pas. L’un des 6 occupants de cette impasse va être retrouvé assassiné … David Bertal, un enfant du pays va être chargé de l’enquête. Beaucoup de suspects, mais le tueur n’est peut-être pas celui que l’on croit …. à moins que …

Une ambiance oppressante, pesante. Une histoire sombre, noire très noire. Un rythme soutenu, aucun temps mort. Une intrigue bien menée entre passé et présent. Des personnages aboutis, réalistes. Une écriture intense, fluide. Entre révélations, manipulations, rumeurs, secrets de famille, adultère, trahisons, l’enquête ne sera pas simple. Pas un coup de coeur, mais un gros kiff pour ce livre. Et la fin ? Waouhhh un dénouement plus que surprenant ! Vous pensez avoir trouvé le coupable ? A votre place, je n’en serais pas aussi sûre … Je ne peux que vous conseiller ce livre.

J’ai adoré

Envie d’acheter ce livre ? Cliquez sur l’image ci-dessous 😉

« La face cachée de Ruth Malone » Emma Flint

la face cachée de ruth malone

  • Broché: 432 pages
  • Editeur : Fleuve éditions (19 octobre 2017)
  • Langue : Français

4ème de Couv. 

1965. Une vague de chaleur déferle sur le Queens, banlieue ouvrière de New York, et plonge ses habitants dans un état léthargique. Un matin ordinaire, Ruth Malone, mère célibataire aux allures de star hollywoodienne, constate la disparation de ses deux enfants.
Peu après, le corps de la petite Cindy est retrouvé abandonné sur un chantier, son doudou encore à la main. Lorsque, quelques jours plus tard, la dépouille de son fils, Frankie Jr, est découverte dans des conditions similaires, des voix accusatrices s’élèvent contre Ruth.
De la voisine qui a toujours eu des doutes aux médias avides de scandale, tout le monde semble avoir quelque chose à lui reprocher.
Mais qui est Ruth quand personne ne la regarde ?
Cette  » mère  » dont les amants entrent et sortent de sa vie depuis des années et qui ne verse pas une larme devant les corps sans vie de ses enfants.
Alors que presse, opinion publique et tribunaux condamnent Ruth avant l’heure, un seul homme va tenter de découvrir qui est vraiment cette femme : nouvelle Médée monstrueuse ou victime innocente ?

Mon Avis :

Cette histoire est basée sur des faits réels …. Cindy et Frankie les deux enfants de Ruth Malone vont disparaître, on retrouvera quelques temps plus tard leurs corps … Infanticide ? Crime d’un détraqué ? Tout ce que l’on sait c’est que Ruth se retrouve en prison.

On oscille entre polar et thriller psychologique. Ruth est une femme mystérieuse, énigmatique, infidèle, provocatrice, sans émotion, elle aime le sexe, l’acool. Lorsqu’elle apprend la mort de ses enfants, aucune larme, elle s’achète même une nouvelle robe pour l’enterrement de sa fille. Pour la police, les journalistes, le voisinage, il ne fait aucun doute que c’est elle la coupable. On va assister au lynchage de cette femme et on se sent impuissant. Un journaliste va essayer de la comprendre, de chercher un autre coupable, car c’est un des seuls qui croit en son innocence, mais n’est-il pas tomber amoureux de cette femme si mystérieuse ? Ce livre fait réfléchir … Peut-on juger les gens sur leur apparence ? Peut-on condamner sans preuve ? Et si Ruth n’est pas coupable, qui a pu commettre un crime si odieux ?

J’avoue avoir un avis mitigé sur ce livre …. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages, trop fades à mon goût, pas assez approfondi pour certains. J’aurais aimé en savoir plus sur Ruth, sur « sa face cachée », on a l’impression d’une femme en souffrance, en manque d’affection, enfermée dans une carapace, qui se donne un genre, mais pourquoi ? A-t-elle quelque chose à cacher ? Beaucoup de longueurs, des chapitres trop longs. Une histoire un peu trop banale, il m’a manqué « le petit plus » qui aurait pu me tenir en haleine. Même la fin ne m’a pas scotchée. Un livre qui se lit bien, mais qui ne restera pas au fond de ma mémoire.

coeur 3.5 bis

Envie d’acheter ce livre, cliquez sur l’image ci-dessous 😉

« Derniers Adieux » Lisa Gardner

derniers adieux.jpg

  • Poche: 504 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (2 octobre 2013)
  • Collection : Policier / Thriller

4ème de Couv.  :

Est-ce parce qu’elle attend un enfant que Kimberly Quincy, agent du FBI, se sent particulièrement concernée par le récit incroyable et terrifiant d’une prostituée enceinte ? Depuis quelque temps, elles sont plusieurs à avoir disparu d’Atlanta sans explication, comme évaporées, et Kimberly est bien la seule à s’en préoccuper. Un serial killer s’attaquerait-il à ces filles vulnérables ? Aurait-il trouvé la clé du meurtre parfait ou s’agit-il de crimes imaginaires ? Sans le savoir, la jeune femme s’enfonce dans le piège tendu par un psychopathe. Comme pour sa mère et sa sœur, victimes autrefois d’un tueur en série, le temps des derniers adieux est peut-être arrivé pour Kimberly…

Mon Avis :

Une chose est sûre, après avoir lu ce livre, vous ne regarderez plus les araignées de la même façon … Arachnophobe, attention à vous 😉

On va se retrouver dans une enquête glauque, sordide, menée par Kimberly agent du FBI et l’agent spécial Sal. Par moment Kimberly devra faire face à ses démons, sa mère et sa soeur ont été victimes autrefois d’un tueur en série, quand à l’agent Sal son petit frère a disparu il y a plus de 20 ans et on ne l’a jamais retrouvé. Des prostitués vont disparaitre sans laisser de trace, l’agent du FBI va recevoir un appel de détresse, mais qui l’appelle au secours ? Pourquoi ? Un pervers pédophile amoureux des araignées, une fille complètement paumée, dominée, manipulée, un gamin qui se réfugie chez une vieille dame. On va alterner entre passé et présent …. Est ce monstre d’une cruauté inouïe, qui est-il ? Le pervers pédophile ou …. ? Burgerman ? Dinechara ? Tout ce que l’on sait, s’est qu’il y a un tueur en série et qu’il faudra tout faire pour l’arrêter …

Comment transformer un innocent en monstre ? Peut-on sortir des griffes d’un pédophile ? Une histoire terrifiante, un rythme soutenu, une intrigue bien ficelée, un style happant, addictif, des personnages attachants. Certains passages vous donneront des frissons, certaines descriptions sont à la limite du soutenable. Des retournements de situation, des vies entrechoquées … Un livre dérangeant, qui fait réfléchir … Peut-on survivre après avoir vécu les pires sévices ? Dans quelles conditions ? Se transformer en monstre machiavélique à son tour ? Ou s’en prendre aux êtres abjectes pour les réduire à néant ? Effrayant, Haletant, Redoutable ! J’ai Adoré

Si vous souhaitez acheter ce livre, cliquez sur l’image ci-dessous :

« Le dernier Hyver » Fabrice Papillon

le dernier hyver

  • Broché: 624 pages
  • Editeur : Belfond (5 octobre 2017)
  • Langue : Français

4ème de Couv.  :

On dit que l’hiver vient. Peut-être le dernier pour les porteurs du chromosome Y…

Août 415 après J-C. : La ville d’Alexandrie s’assoupit dans une odeur âcre de chair brûlée. Hypatie, philosophe et mathématicienne d’exception, vient d’être massacrée dans la rue par des hommes en furie, et ses membres en lambeaux se consument dans un brasier avec l’ensemble de ses écrits.
Cet assassinat sauvage amorce un engrenage terrifiant qui, à travers les lieux et les époques, sème la mort sur son passage. Inéluctablement se relaient ceux qui, dans le sillage d’Hypatie, poursuivent son grand œuvre et visent à accomplir son dessein.
Juillet 2018 : Marie, jeune biologiste, stagiaire à la police scientifique, se trouve confrontée à une succession de meurtres effroyables, aux côtés de Marc Brunier, homme étrange et commandant de police de la  » crim  » du Quai des Orfèvres. Peu à peu, l’étudiante découvre que sa propre vie entre en résonance avec ces meurtres.
Est-elle, malgré elle, un maillon de l’histoire amorcée à Alexandrie seize siècles auparavant ? Quel est ce secret transmis par Hypatie et au cœur duquel se retrouve Marie ? L’implacable destin peut-il être contrecarré ou  » le dernier Hyver  » mènera-t-il inéluctablement l’humanité à sa perte ?

Mon Avis :

J’ai été impressionnée par le travail de recherche de l’auteur et j’avoue que j’ai appris pleins de choses !

En Août 415, Hypatie d’Alexandrie mathématicienne va être assassinée, après avoir été égorgée, désarticulée, ses lyncheurs s’emparèrent de ses restes et les plongèrent dans un feu. En 2018, la police mène une enquête sur les restes brûlés d’une jeune femme qui ont été retrouvés dans le magasin « Hermès » à Paris … Marie, jeune stagiaire à la police scientifique va mener l’enquête aux côtés de Marc Brunier, commandant de police, un homme étrange, taiseux, sombre ….  Quelques temps plus tard d’autres femmes sont retrouvées mutilées. Quel peut-être le rapport entre la mort d’Hypatie et les meurtres de 2018 ? Pourquoi le magasin « Hermès » ?

Entre récit historique, scientifique, thriller, science fiction, peut-être pourrait-on dire que ce roman est un thriller philosophique ? Un voyage dans le temps, on alterne entre le passé et le présent. On va traverser 16 siècles, on y croise Hypatie, Platon, De Vinci, Elisabeth Ière d’Angleterre, Voltaire, Newton, Marie-Curie … Une intrigue diabolique, haletante, pratiquement aucun temps mort.  L’être parfait pourrait-il exister ? Illusion, chimère, songe, rêve ou exactitude ? Souvenez-vous de la brebis Dolly en 1996 … L’être humain peut-être prêt à tout pour réaliser ses fantasmes …. Recherches, expériences, découvertes …  Un roman passionnant, instructif, je dirai même bluffant  pour un premier livre ! Vous aimez l’Histoire avec un grand H, les thrillers, la fiction ? Alors foncez, ce livre est fait pour vous 😉

coeur 4.5 bis

Envie d’acheter ce livre ? Cliquez sur l’image ci-dessous 😉

« Carrie » Stephen King

carrie

  • Poche: 288 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (6 janvier 2010)
  • Collection : Fantastique

4ème de Couv. :

Carrie White, dix-sept ans, solitaire, timide et pas vraiment jolie, vit un calvaire : elle est victime du fanatisme religieux de sa mère et des moqueries incessantes de ses camarades de classe. Sans compter ce don, cet étrange pouvoir de déplacer les objets à distance, bien qu’elle le maîtrise encore avec diffi culté… Un jour, cependant, la chance paraît lui sourire. Tommy Ross, le seul garçon qui semble la comprendre et l’aimer, l’invite au bal de printemps de l’école. Une marque d’attention qu’elle n’aurait jamais espérée, et peut-être même le signe d’un renouveau !

Mon Avis :

Ce livre a été écrit il y a plus de 40 ans et le sujet est toujours d’actualité … hélas … Harcèlement à l’école, moquerie, intimidation, humiliation , ajoutez à cela une mère catholique à l’extrême, complètement folle, fanatique – tout cela est l’univers de Carrie !

Une histoire qui est racontée à travers divers témoignages des survivants du drame de Chamberlain, un drame qui a coûté la vie à 400 personnes.  Un livre qui donne à réfléchir … Quand vous êtes le souffre douleur de votre mère, d’une classe entière, d’une école même, comment réagir ? Tolérance, Pardon, Vengeance ?  Qu’auriez-vous fait à la place de Carrie ?

Des personnages attachants, d’autres beaucoup moins. Une écriture fluide, prenante. Un climat angoissant, une tension progressive, une touche de fantastique et une fin explosive ! Une lecture agréable, à lire, ou à relire sans modération.

coeur 4 bis

Vous souhaitez acheter ce livre ? Cliquez sur l’image ci-dessous 😉