« Charade » Laurent Loison

charade.jpg

 

  • Editeur : France Loisirs (1 décembre 2015)
  • Prix Ebook : 11.99

Mon Avis :

Waouhhhhh !!! Pour un premier roman, c’est une merveille, bravo Mr Loison !!! C’est un véritable coup de maître, je lirais vos prochains livres sans aucune hésitation !

Une claque ce bouquin, un gros kiff, limite un gros coup de coeur … Un tueur en série complètement barge, complètement tordu, un cinglé de la pire espèce qui fait souffrir ses victimes dans d’atroces tortures, on plonge dans le mal absolu. Le commissaire Florent Bargamont, un flic meurtri par la vie est chargé de l’enquête, certainement la pire de toute sa carrière. Mais qui est visé à travers ces meurtres ? Pourquoi ce tueur en série change de mode opératoire à chacun de ses crimes ? Par contre il est très malin, pas de traces d’ADN, pas d’empreintes. Bargamont, sa nouvelle recrue Emmanuelle et Loïc vont-ils réussir à coincer ce psychopathe  complètement barge … Sans oublier l’inspecteur Cholle jaloux de Barga … et qui aimerait coincé ce tueur avant son rival.

Ca aurait pu être un gros coup de coeur pour moi … mais … oui il y a un « mais » … j’ai découvert l’assassin avant la fin … dommage ça a gâché un peu ma lecture des dernières pages, mais ça reste néanmoins un super bouquin. Si les scènes glauques ne vous font pas peur, un remarquable thriller à lire d’urgence !!!

 

4ème de Couv.  :

Le cadavre d’une jeune femme est retrouvé, le visage encore marqué par la douleur de la torture qu’elle a subie. Dans une enveloppe abandonnée sur l’atroce scène de crime, une simple phrase : « les premiers seront les derniers ». Bientôt ce sont d’autres victimes, d’autres messages… Et un mystère qui reste entier.
Pour arrêter ce jeu sordide, le 36 quai des Orfèvres a missionné le commissaire Florent Bargamont. Le brillant mais glacial enquêteur fait équipe pour la première fois avec une jeune et enthousiaste criminologue, Emmanuelle de Quézac. Malgré les rivalités qui font rage au sein du 36, le duo d’enquêteurs se lance à corps perdu à la poursuite de ce tueur en série aussi terrifiant qu’inhumain.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s