« Glacé comme la mort » James Hayman

glacé comme la mort.jpg

  • Broché: 450 pages
  • Prix : 22.00
  • Ebook : 15.99
  • Editeur : Archipel (5 octobre 2016)
  • Collection : Suspense

Mon Avis :

Merci aux Editions de l’Archipel pour cette découverte.

C’est mon premier « James Hayman » et certainement pas le dernier ! Je vais d’ailleurs m’empresser de me procurer le Tome 1 « l’Ecorcheur de Portland », si j’avais su je l’aurais lu en premier, mais ce n’est pas grave, on peut lire le Tome 2 sans avoir lu le 1.

On s’attache aux personnages, en particulier à l’Inspecteur McCabe, un flic un peu bourru, mais courageux et déterminé. Dans l’Etat du Maine, une jeune avocate est retrouvée morte dans le coffre de sa voiture, son corps dénudé est congelé. On cherche à identifier le coupable de ce meurtre horrible, le temps presse car ce « cinglé » pourrait bien commettre d’autres crimes … L’auteur sème des indices pour que l’on puisse identifier le meurtrier, mais le coupable n’est peut-être pas celui que l’on croit .. à moins que …

Un polar assez classique tout en étant captivant, haletant, pleins de rebondissements, bref un livre que je ne peux que vous conseiller !

Si vous souhaitez acheter ce livre, cliquez sur l’image ci-dessous :

4ème de Couv. :

Elaine Goff est une jeune et brillante avocate de Portland à qui tout  réussit. Jusqu’à ce qu’on retrouve son corps nu et gelé dans le coffre de sa BMW, abandonnée sur un quai du port. Dans sa bouche, un bout de papier sur lequel le tueur a inscrit une étrange citation biblique.
À mesure que l’enquête de l’inspecteur Mike McCabe et de sa partenaire Maggie Savage progresse, la liste des suspects s’allonge : l’un des associés du cabinet, qui était également l’amant de la défunte, un ancien prêtre qui dirige à présent un foyer pour adolescents fugueurs, un beau-père violent, le propriétaire d’Elaine, qui semble en savoir long sur sa vie privée…
Quand McCabe apprend qu’il y a eu un témoin du meurtre, il se précipite pour l’interroger. Mais la jeune femme a disparu. S’est-elle enfuie ? Ou, pire, le tueur l’a-t-il retrouvée ?
Car ce dernier n’a pas fini sa croisade sanglante…

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s