« L’Opossum Rose » Frédérico Axat

l-opossum-rose

  • Broché: 432 pages
  • Prix : 21.90
  • Ebook : 15.99
  • Editeur : Calmann-Lévy (12 octobre 2016)
  • Collection : Cal-Lévy- R. Pépin

Mon Avis :

Un grand merci aux Editions Calmann-Levy pour leur confiance.

Désespéré, Ted est sur le point de se tirer une balle dans la tête lorsqu’il entend sonner à sa porte. Ted va ouvrir, et découvre un inconnu … Ce dernier lui propose un drôle de marché « maquiller son suicide en meurtre, pour cela Ted devra tuer 2 personnes, la première un criminel qui a été innocenté et la seconde un homme qui souhaite se suicider ». Ted va accepter ce marché …

Un début un peu confus, mais ne vous inquiétez pas, tout va finir par s’emboiter ! Il y a tout ce que j’aime dans ce livre : des chapitres courts, des retournements de situation, du suspens … Un homme a la recherche de la vérité sur des actes qu’il a commis … ou qu’il n’a pas commis … L’auteur nous mène en bateau pendant toute la lecture.

Un super kif ce livre, c’est franchement un bouquin pas comme les autres, il m’a retourné le cerveau ! Surprenant, Epoustouflant, Stupéfiant, Bluffant … un gros coup de coeur pour « l’opossum rose » et la fin, quelle fin …. elle m’a scotchée ! Je ne peux que vous conseiller de foncer acheter ce roman !

Vous souhaitez acheter ce livre ? Cliquez sur la photo ci-dessous

4ème de Couv. :

Désespéré, Ted McKay est sur le point de se tirer une balle dans le crâne lorsque, le destin s’en mêlant, un inconnu sonne à sa porte. Et insiste. Ted s’apprête à aller ouvrir quand il aperçoit sur son bureau, et écrit de sa propre main, un mot on ne peut plus explicite : Ouvre. C’est ta dernière chance. Sauf qu’il ne se rappelle absolument pas avoir écrit ce mot. Intrigué, il ouvre à l’inconnu, un certain Justin Lynch. Et se voit proposer un marché séduisant qui permettrait d’épargner unpeu sa femme et ses filles : on lui offre de maquiller son suicide en meurtre. Mais qui est vraiment ce Lynch ? Et quelles sont ses conditions ? Mise en abîme impressionnante à la logique implacable, écriture d’une précision si envoûtante que le lecteur se trompe dans ses déductions, labyrinthe psychologique dans lequel se promène un étrange opossum… Federico Axat est un jeune auteur qui se hisse d’entrée de jeu dans la catégorie des John Irving et des Stephen King.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s