« Troupe 52 » Nick Cutter

troupe-52

  • Broché: 448 pages
  • Prix : 21.80
  • Ebook : 4.99
  • Editeur : Denoël (14 novembre 2016)
  • Collection : POLICIER – EFFR
  • Langue : Français
  • Traduit de l’Anglais par : Eric Fontaine

Mon Avis :

Tout d’abord je tiens à remercier les Editions Denoël pour leur confiance.

Tim médecin et chef scout emmène un groupe de 5 adolescents sur une petite île pour 3 jours de camping. Tout devrait se passer pour le mieux mais c’est sans compter sur l’arrivée sur l’île d’un homme à l’air hagard, maigre, très maigre et qui meurt de faim, mais il a tellement faim que rien ne peut le rassasier … Qui est cet homme ? D’où vient-il ? Est-il malade ? Est-il contagieux ?

Et là tout bascule, on assiste à la mort, à la maladie, à la perte de contrôle du corps, à l’isolement ! Il faut avoir l’estomac bien accroché car certains détails nous donnent la nausée …. Comment vont réagir les ados ? Pourquoi personnes ne vient les secourir ?  Vont-ils s’en sortir ?

J’ai trouvé la première partie de ce livre un peu lente, j’avoue mettre ennuyée par moment, mais dans la deuxième partie tout s’accélère et on veut savoir ! Si vous voulez un livre angoissant, terrifiant, glauque ce livre est fait pour vous ! Attention de ne pas devenir hypocondriaque à la lecture de ce roman 😉

Si vous souhaitez acheter ce livre, cliquez sur l’image ci-dessous :

4ème de Couv . :

Une fois par an, le chef scout Tim Riggs emmène un groupe d’adolescents sur Falstaff Island, en pleine nature canadienne, pour trois jours de camping. Et rien de tel qu’une bonne histoire de fantômes et le crépitement d’un feu de joie pour faire le bonheur de la joyeuse troupe. Mais lorsqu’un individu émacié, qui semble tout droit sorti d’un film d’horreur, débarque sur leur camp, réclamant de la nourriture, le séjour vire au cauchemar. L’homme n’a pas seulement faim. Il est malade. Un malade comme ils n’en ont jamais vu… et dangereux avec ça. Coupée du reste du monde, la troupe va devoir affronter une situation bien plus terrible que toutes les histoires inventées autour du feu. Pour survivre, ils devront combattre leurs peurs, les éléments, et se confronter à leur pire ennemi, eux-mêmes. A mi-chemin entre Sa Majesté des mouches et 28 jours plus tard, ce thriller qui a fait pâlir d’angoisse Stephen King en personne vous plongera au coeur des ténèbres, à la frontière de la folie.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s