« Cet été là » Lee Martin

cet-ete-la

  • Broché: 320 pages
  • Prix : 21.00
  • Ebook : 15.99
  • Editeur : Sonatine (9 février 2017)
  • Langue : Français

Mon Avis :

Katie 9 ans prend son vélo pour se rendre à la bibliothèque. Elle ne reviendra jamais … Comment a-t-elle pu disparaître sans que personne ne remarque rien ! 30 ans plus tard les gens racontent ce qui c’est passé cet été là …

On va suivre une alternance de points de vues des différents protagonistes. Avec entre autres Clare une femme timide, ordinaire, son compagnon Raymond R. un homme sombre, Henri Dess professeur de mathématiques, un drôle de bonhomme,  certainement la personne la plus ambigue de ce livre. On a l’impression d’être le confident de ces différents personnages, ils nous racontent ce qu’ils ont vu, ce qu’ils ont fait cet été là …

J’avoue ne pas avoir ressenti d’empathie envers les différents personnages. J’ai tout de même apprécié ma lecture mais il m’a manqué un peu de tension, de rebondissements, de suspense, d’action. On pense savoir qui est l’assassin, mais parfois on doute, vérité, mensonge, pas évident … Encore un livre sur la disparition d’enfant me direz-vous, oui mais ce livre est différent de beaucoup d’autres, ici on assiste à une histoire sous forme de confession.

Un roman psychologique qui par moment vous retournera le cerveau. Des personnages malsains, dérangeants, d’autres un peu plus attachants. Qui dit la vérité ? Qui ment ? Une écriture fluide, une intrigue intéressante. Un livre qui sort de l’ordinaire. Merci aux Editions Sonatine pour leur confiance.

Si vous souhaitez acheter ce livre, vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous :

4ème de Couv. :

Tout ce qu’on a su de cette soirée-là, c’est que Katie Mackey, 9 ans, était partie à la bibliothèque pour rendre des livres et qu’elle n’était pas rentrée chez elle. Puis peu à peu cette disparition a bouleversé la vie bien tranquille de cette petite ville de l’Indiana, elle a fait la une des journaux nationaux, la police a mené l’enquête, recueilli des dizaines de témoignages, mais personne n’a jamais su ce qui était arrivé à Kathy.
Que s’est-il réellement passé cet été là ?
Trente ans après, quelques-uns des protagonistes se souviennent.
Le frère de Katie, son professeur, la veuve d’un homme soupçonné du kidnapping, quelques voisins, tous prennent la parole, évoquent leurs souvenirs. Des secrets émergent, les langues se délient.
Qui a dit la vérité, qui a menti, et aujourd’hui encore, qui manipule qui ? 

Publicités

« Dompteur d’Anges » Claire Favan

dompteur-danges

  • Broché: 432 pages
  • Prix : 20.00
  • Ebook : 13.99
  • Editeur : Robert Laffont (16 février 2017)
  • Collection : La Bête noire

Mon Avis :

Un avis mitigé pour ce livre ….

Max Ender va se retrouver accusé à tort du viol et du meurtre d’un petit garçon. Pendant plusieurs années il va vivre un véritable calvaire en prison, il sera frappé, violé, subira les pires sévices … les gardiens savent, mais laissent faire … après-tout il a tué un enfant, donc il n’a que ce qu’il mérite ! Quelques années plus tard, il est innocenté et libéré sur le champ. Lorsqu’il est entré en prison c’était un homme simple, timide, mais lorsqu’il en sort Max n’est plus le même homme, la prison l’a détruit. Il pourrait essayer de se réinsérer dans la société, de reprendre une vie normale, mais c’est un tout autre chemin qu’il va prendre « celui de la vengeance !

Une première partie qui m’a secouée, émue, c’était très bien parti, puis une deuxième partie qui m’a laissé un goût amer, la vengeance oui, mais pas de cette façon, j’avoue que ça m’a dérangée, j’ai ressenti un sentiment de mal être, de tristesse vis à vis de « ces bêtes féroces », on voit comment le cerveau de certains enfant peut-être malléable. Quand à la troisième partie, elle ne m’a pas non plus submergée, j’ai compris certaines choses avant la fin, donc le dénouement final ne m’a pas surprise.

Une écriture simple, efficace, direct, je pense que la façon dont la vengeance a été traitée n’était pas faite pour moi, mais ce roman reste néanmoins un très bon livre, qui je suis sûre fera le plaisir d’un grand nombre de lecteurs. Je remercie « La Bête Noire » pour sa confiance ainsi que Claire Favan pour sa dédicace.

Si vous souhaitez acheter ce livre, vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous :

 

4ème de Couv. :

On ne choisit pas sa famille. Encore moins celle de son ravisseur…
Condamné pour un meurtre qu’il n’a pas commis, Max Ender a été jeté en pâture à ses codétenus par ceux-là mêmes censés assurer l’ordre et la discipline au sein de la prison. Lorsqu’il est reconnu innocent et libéré, ce n’est plus le même homme. Il n’a désormais plus qu’une seule idée en tête : se venger de cette société qu’il hait par-dessus tout.
Pour frapper ses bourreaux au coeur, il va enlever leurs enfants et, méthodiquement, au fil des ans, faire de ces petits anges des bêtes féroces avant de les envoyer punir ses tortionnaires à sa place. Tout se déroulera selon ses plans jusqu’à ce qu’une de ses créatures lui échappe et disparaisse dans la nature…

 

« Du barbelé sur le coeur » Cédric Cham

du-barbele-sur-le-coeur

  • Broché: 248 pages
  • Prix : 16.90
  • Editeur : Fleur sauvage éditions (13 octobre 2016)
  • Collection : ROMAN NOIR

Mon Avis :

Quel « putain » de bon bouquin ! Une claque, un coup de coeur, un gros kif, bref j’ai adoré !

Trois hommes aux parcours différents, Shimanski un flic bordeline, Serge un pédophile psychopathe, Dris un délinquant multi récidiviste. Trois hommes mais aussi trois histoires. Il y en a un qui veut s’en sortir, qui rêve d’une vie nouvelle avec son amour de jeunesse, il fera tout pour ne pas replonger. Un autre qui en sortant de prison est peut-être pire que lorsqu’il y est entré, il ne fera rien pour changer, d’ailleurs pourquoi changerait-il ? Pour lui, il n’a rien fait de mal, il n’a rien à se reprocher … Et Shimanski, malheureux dans sa vie privée, ce flic de la BAC enchaine les interventions musclés, parfois même au péril de sa vie. Un homme que l’on aime, on espère vraiment qu’il va arriver à s’en sortir, un que l’on déteste, quand au dernier on se sait pas trop quoi penser …

Un livre dur, éprouvant, addictif ! Quand au dénouement  … On s’aperçoit que la vie ne tient parfois pas à grand chose …. Waouhhhh j’en suis encore toute retournée, on se prend un twist de malade en pleine figure, les chemins de ces trois hommes finissent par se télescoper et là ça fait mal, très mal, surtout que l’on a rien vu venir, on ne si attend pas du tout, et ça nous laisse KO … J’ai refermé ce livre hier et j’ai encore du mal à digérer tout ça ! La fin m’a vraiment retournée, émue, bouleversée, scotchée, dur de se relever après un dénouement comme celui-là ….

Vous l’aurez compris, je n’aurais qu’un conseil à vous donner: « Foncez acheter ce « putain » de bon bouquin ! Un grand merci à David des Editions Fleur Sauvage pour sa confiance ainsi qu’à Cédric Cham pour le merveilleux moment qu’il m’a fait passer !

Pour acheter ce livre, vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous :

4ème de Couv. :

Dris est un délinquant multi-récidiviste qui a décidé de se ranger et de commencer une nouvelle vie. Serge est un pédophile qui compte bien profiter de sa liberté nouvellement retrouvée. Schimanski est un flic de la BAC de Nuit qui se retrouve embarqué dans une enquête le conduisant hors procédure. Les chemins respectifs de ces trois hommes finiront par se télescoper… Après, « La promesse », Cédric Cham revient avec ce roman noir en ligne directe avec son activité dans le milieu carcéral. Un récit fort, intelligent et réaliste

 

« Dans les brumes du mal » René Manzor

dans-les-brumes-du-mal

  • Broché: 400 pages
  • Prix : 20.00
  • Ebook : 9.99
  • Editeur : Calmann-Lévy (19 octobre 2016)
  • Collection : Policier/Science-fiction
  • Langue : Français

Mon Avis :

Des enfants maltraités qui disparaissent, leurs mères sont retrouvées sauvagement assassinées selon un rituel vaudou. Le petit voisin du dernier disparu a vu  une Shadduh (une ombre vaudoue), pour l’instant c’est le seul indice ….

Tom le dernier enfant disparu est le neveu de Dahlia Rhymes profileuse et spécialisée dans les meurtres avec rituels, elle va donc être appelée par son frère, le père de Tom pour essayer de retrouver le petit garçon.Dahlia va accepter mais elle va devoir faire face à ses propres démons, ça fait 23 ans qu’elle a fuit …. Va-t-elle arriver à affronter son propre passé ?

Rites vaudous, disparitions d’enfants, une histoire sombre, angoissante qui nous tient en haleine du début à la fin. Ce roman nous fait aussi réfléchir sur les conditions de vie de certains enfants, les enfants maltraités par leurs parents, les enfants des rues, que fait notre société pour aider ces enfants ?

Juste un petit bémol sur la fin, j’ai trouvé le dénouement un peu tiré par les cheveux … Mais ça reste néanmoins une très bonne lecture, un livre terrifiant, dépaysant, troublant, bouleversant que je ne peux que vous recommander. Je tiens à remercier les Editions Calmann-Levy pour leur confiance.

Si vous souhaitez acheter ce livre, vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous

4ème de Couv. :


Tom, mais aussi John, Michael et Lily. À chaque fois, une mère est assassinée et son enfant enlevé, comme évanoui dans les brumes inquiétantes qui submergent si souvent la Caroline du Sud.
Dahlia Rhymes, agent du FBI spécialisée dans les crimes rituels, s’impose dans l’enquête. Tom est son neveu, et même si elle ne l’a jamais vu car elle a rompu toute relation avec sa famille, elle ne peut pas l’abandonner.
En retrouvant les marais et les chênes séculaires de son enfance, Dahlia retrouve aussi Nathan Miller, un ancien gamin des rues devenu un des meilleurs flics de Charleston. Ensemble, ils se lancent à la recherche des enfants, sans autre indice que le témoignage d’un voisin, qui prétend avoir vu rôder autour d’une des Maisons une shadduh, une ombre vaudoue.

« Un Sac » Solène Bakowski

UN SAC.jpg

  • Poche: 288 pages
  • Prix : 6.90
  • Ebook : 5.99
  • Editeur : MILADY (20 janvier 2017)
  • Collection : Thriller
  • Langue : Français

Mon Avis :

Quel livre !!! Waouhhhh un gros kif pour ce bouquin ! J’en suis encore toute retournée ….

Dès la naissance, il y a des personnes qui commencent mal dans la vie … Votre père vient de se suicider, votre mère ne veut pas de vous, elle sombre même dans la folie, franchement c’est mal barré pour la suite 😦

Pendant les premières années de sa vie, Anna-Marie va se retrouver enfermée, pratiquement séquestrée, elle n’a d’ailleurs aucune existence légale. Un jour, un mot prononcé par sa mère, va déclencher chez elle une crise de folie et à partir de ce moment là Anna-Marie va connaître une descente en enfer. A 13 ans, livrée à elle même dans Paris, le Paris des paumés, des oubliés, des laissés pour compte, elle espère trouver l’amour lors d’une rencontre, mais alcool, prostitution feront désormais parti de sa vie. Elle devra faire face à ses démons, ajouter à ça de la haine, de la jalousie, de la colère, tout pour sombrer malgré elle ! Anna-Marie rêve tout simplement d’amour sincère et véritable, chose qu’elle n’a jamais connu ….

Un livre bouleversant de la première à la dernière page, un livre qui vous retourne, qui vous fait même verser quelques larmes. Une écriture magnifique, fluide, une histoire poignante, des personnages tous plus sombres les uns que les autres. Et la fin ? Une fin glaçante … Emotion, Abomination, Détresse, Tristesse, mais avec au fond un cri d’Amour, si vous lisez ce livre (ce que j’espère), je peux vous dire que vous ne serez pas prêt d’oublier Anna-Marie.  Je tiens à remercier les Editions Milady.

Si vous souhaitez acheter ce livre, cliquez sur l’image ci-dessous :

4ème de Couv. :


En pleine nuit, une jeune femme attend face au Panthéon, seule, un petit sac dans les bras qu’elle serre comme un étau. Cette femme, c’est Anna-Marie Caravelle, l’abominable, l’Affreuse Rouquine, la marginale.
Vingt-quatre ans plus tôt, Anna-Marie, fille d’un suicidé et d’une folle à lier, a été prise en charge en secret, à l’insu du reste du monde, par la vieille Monique Bonneuil, qui ne s’imaginait pas qu’elle abritait un monstre sous son toit. Un monstre que, lentement, elle a fabriqué. Car la petite fille, poussée par ses démons, hantée par son histoire, incapable de distance, se met à tuer. Tuer, sacrifier pour régler ses comptes, tout simplement.
Mais que fait-elle là, Anna-Marie, désormais jeune femme, agenouillée en plein Paris au milieu de la nuit ? Et que contient ce mystérieux sac qu’elle serre dans ses bras ? 

« Cavale » Virginie Jouannet

cavale.jpg

  • Broché: 418 pages
  • Prix : 19.90
  • Ebook : 12.99
  • Editeur : XO (19 janvier 2017)
  • Langue : Français

Mon Avis :

Imaginez : Deux heures d’amnésie et lorsque vous vous réveillez votre petit ami baigne dans une mare de sang,  vous avez même du sang après vous …. Deux heures avant tout allait bien, d’un seul coup le trou noir … Que c’est-il passé ?

Comment Jeanne va-t-elle faire face pour survivre à ça ? A-t-elle ou non tué son petit ami ? Elle est dans l’impossibilité de répondre à cette question. Et voici qu’elle est harcelé au téléphone, jour et nuit, personne ne parle, elle entend simplement une respiration. Qui peut lui en vouloir ? Et si son petit ami lui cachait des choses ? D’ailleurs le connaissait elle vraiment ? Elle décide de s’enfuir, peut-être la solution pour retrouver sa mémoire, c’est ce qu’elle espère en tout cas …

On va suivre la cavale de Jeanne. Elle va se retrouver confronter à ses vieux démons, en plus de son amnésie, son passé la hante, pourquoi ? Que cache-t-elle ? Et si un évènement de son enfance avait un rapport avec sa perte de mémoire ? Elle se méfie de tout, de tout le monde, heureusement qu’elle peut compter sur son nouvel ami Emil, qui est le gardien de nuit de l’hôtel où elle a trouvé refuge. Pour la première fois de sa vie, elle se décide à aller voir un psychiatre, il va essayer de l’aider à retrouver la mémoire et il était temps car elle n’est plus que l’ombre d’elle même, elle est prêt à sombrer dans la folie.

Très peu de dialogues dans ce livre, on se retrouve dans la tête de Jeanne, dans son esprit, on recherche « sa » vérité tout comme elle, on se pose beaucoup de questions. Un thriller psychologique captivant et intriguant, une fin palpitante où on a peur pour Jeanne. Une bonne lecture ! Je remercie les Editions XO pour leur confiance.

Si vous souhaitez acheter ce livre, vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous 😉

4ème de Couv. :

Jeanne a oublié deux heures de sa vie.
Deux heures pendant lesquelles son compagnon a été poignardé.
À l’arrivée de la police, elle se souvient seulement s’être réveillée à ses côtés, dans une mare de sang.
Avant cela, rien.
Jeanne doit retrouver la mémoire.
Vite.
Quand commencent les appels anonymes, elle n’a plus le choix. Elle s’enfuit.
Au cours de sa folle cavale, il lui faudra dénouer les fils de son passé et faire face à une culpabilité d’enfance qui ne cesse de la ronger.

Avec Cavale , Virginie Jouannet nous entraîne dans la fuite éperdue d’une femme vers la liberté ; une femme épiée, traquée et victime de ses propres cauchemars. Un roman qui exprime, dans une langue lumineuse, la force cruelle des secrets.

« Le Loup peint » Jacques Saussey

le loup peint.jpg

  • Broché: 432 pages
  • Prix : 20.00
  • Poche : 7.90
  • Ebook : 9.99
  • Editeur : Editions Toucan (6 janvier 2016)
  • Collection : TOUC.NOIR

Mon Avis :

C’est une bombe livre ! Depuis le temps qu’il est dans ma PAL, pourquoi je ne l’ai pas sorti plus tôt ??? Un super kif ce bouquin, une claque, un Thriller comme je les aime, un vrai bijou. Une fois que vous aurez ouvert « Le Loup peint » vous ne pourrez que le dévorer, impossible de le lâcher avant la fin.

Entre risques épidémiologiques et vengeance, nous voilà partit dans une folle aventure ! Victor est vétérinaire, depuis la mort de son fils dont il se sent responsable, son couple bat de l’aile. Un soir lorsqu’il revient de chez sa maîtresse, il aura le malheur de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment …. Et là toute sa vie va basculer …. Lorsqu’il rentre chez lui, les policiers sont là, sa femme baigne dans une mare de sang … Le voilà pris dans un engrenage diabolique, qui voudra croire à « sa » vérité ?  Et puis on suit aussi un « gentil » petit animal, que vient-il faire dans cette histoire ? Entre scènes violentes et scènes érotiques, on n’a pas le temps de s’ennuyer.

Un thriller diabolique, machiavélique, sanglant, hallucinant ! Mr Saussey sait jouer avec nos nerfs, à certains passages j’ai tremblé, je me suis dit « oh non, c’est pas possible! », oui j’ai parlé à mon livre et lorsque je parle à mon livre c’est parce-que c’est un « putain » de bon bouquin !!! A lire absolument !

Si vous souhaitez acheter ce livre, cliquez sur l’image ci-dessous :

4ème de Couv. :

Vincent Galtier est vétérinaire dans une petite ville de l’Yonne, près d’Auxerre. Depuis la mort de son fils, son couple est exsangue. Seule, Marion, sa maîtresse, parvient avec peine à lui faire vivre quelques rares moments d’oubli au creux de son lit. Une nuit, alors qu’il vient de la quitter et traverse une forêt isolée pour rentrer chez lui, les passagers d’une voiture inconnue lui tirent dessus et tentent de le précipiter dans un ravin. Lorsque Vincent parvient enfin à son domicile, après leur avoir échappé de justesse, c’est pour y découvrir une scène de massacre. Mais ce n’est pas la seule qui l’attend. Le cauchemar ne fait que commencer…