« Une dose d’adrénaline » Thomas Lejeune

une dose d'adrénaline bis.jpg

  • Broché: 530 pages
  • Prix : 14.99
  • Ebook : 2.99
  • Editeur : CreateSpace Independent Publishing Platform; Édition : 1 (8 février 2017)
  • Langue : Français

Mon Avis :

Encore une fois merci à Thomas Lejeune pour sa confiance. Après la lecture de « Renversant » son premier roman que j’ai beaucoup aimé (ma chronique ICI), j’étais impatiente de découvrir ce deuxième opus.

J’ai adoré la façon dont Emmy et Aaron vivent leur amour, pour eux la vie n’est qu’un jeu, ils passent leur temps à se lancer des défis. Cap ou pas cap ? Ils ont besoin de leur dose d’adrénaline, c’est leur leitmotiv, leur shoot ! Pour eux la vie n’est qu’un jeu de rôle grandeur nature. Emmy a besoin de s’évader, sa mère est partit, son père noie son chagrin dans l’alcool et son frère a de mauvaises fréquentations. Sa bouffée d’oxygène c’est ses défis avec son copain. Mais Emmy va disparaître mystérieusement, tout va être mis en oeuvre pour la retrouver mais on a affaire à un flic « véreux » qui étouffe des affaires pour son avancée personnelle, sans oublier ce prêtre qui se livre a des attouchements sur des enfants.  Et si Emmy était morte ? Qui serait le coupable et pourquoi ? L’officier Ermingh fait tout pour étouffer l’affaire. Aaron va essayer de savoir ce qui c’est réellement passé, il a besoin d’Emmy, il ne peut vivre sans sa dose d’adrénaline, sa drogue, mais tout laisse à penser qu’Emmy est morte …

Une intrigue originale, un roman axé sur la psychologie des personnages, un thriller qui sort des sentiers battus et qui mérite d’être découvert ! Un seul conseil à vous donner, foncez acheter ce livre 😉

coeur 4 bis

Si vous souhaitez acheter ce livre, vous pouvez cliquez sur l’image ci-dessous :

4ème de Couv. :

« Jamais je n’aurais pensé que ce soir-là mon passé me rattraperait, qu’il m’ôterait la vie. » À Dublin, après sa journée de travail, Emmy sort. Alors qu’elle et Aaron devaient se retrouver le lendemain et se lancer un nouveau défi comme le veut leur amour, personne ne sait où elle se trouve. Le jeu est-il allé trop loin ? En charge de l’enquête, l’officier Ermingh qui brigue une promotion est-il le mieux placé pour la résoudre ou trop impliqué dans celle-ci ? Dans une période où l’Irlande est en proie au chômage et réserve un avenir des plus moroses aux jeunes, envolez-vous pour la Green Erin, au cœur de Dublin et de sa côte et vivez l’histoire « adrénalinée » d’Emmy et Aaron. Si la vie n’était qu’un jeu, jusqu’où iriez-vous ?

Publicités

« Vengeance frisonne » Klaus-Peter Wolf

vengeance frisonne bis bis

  • Broché: 480 pages
  • Prix : 22.90
  • Ebook : 15.99
  • Editeur : PIRANHA (4 novembre 2016)
  • Collection : Black Piranha

Mon Avis :

Si vous avez envie d’un thriller reposant ce livre est fait pour vous 🙂

Deux collègues policiers viennent de se marier, mais leur voyage de noce devra être repoussé car un homme calciné vient d’être découvert sur une plage de Frise Orientale … Vous, vous demandez certainement où se situe la Frise Orientale ? Et bien c’est une région située au Nord-Ouest de l’Allemagne. L’enquête piétine et passe au second plan car le chef de la police vient d’être hospitalisé victime d’un coup de couteau donné par des inconnus  … Mais un autre corps sans vie vient d’être retrouvé et s’il s’agissait d’un sérial killer ? C’est ce que pense la Commissaire Ann-Kathrin Klaasen mais tout le monde n’est pas de son avis !

Un thriller classique (un peu trop peut-être), une intrigue assez banale, des personnages attachants, d’autres beaucoup moins – je pense en particulier à Rupert, pour moi sa présence ne sert pas à grand chose, l’histoire aurait pu se dérouler sans problème sans lui (mais bon ce n’est que mon avis), un rythme paisible, calme, trop calme … Au début de ma lecture j’ai eu du mal, je me demandais où l’auteur voulait nous emmener, pour moi certaines scènes étaient inutiles à l’intrigue, par contre j’avoue que j’ai kiffé les 150 dernières pages, je les ai lu d’une seule traite ! Dommage, je pense que ça aurait pu être un super bon bouquin au niveau de l’intrigue principale, mais l’auteur a peut-être voulu en faire trop et ça l’a pas fait avec moi … Mais la fin du livre vous tient en haleine, donc je ne regrette pas ma lecture 😉

Si vous avez envie d’un thriller classique, reposant, ce livre est fait pour vous ! Je tiens à remercier les Editions Piranha pour leur confiance.

coeur 3 bis

Si vous souhaitez acheter ce livre, cliquez sur l’image ci-dessous :

4ème de Couv.  :

Le lendemain du traditionnel feu de Pâques, sur la plage d’une paisible bourgade de Frise orientale, le cadavre dépecé et calciné d’un homme est découvert dans les cendres. Toute l’équipe de la brigade criminelle locale a assisté sans se douter de rien aux festivités de la veille. Lorsqu’un autre corps est retrouvé exposé en une mise en scène macabre, la commissaire Ann Kathrin Klaasen est persuadée qu’elle est en présence d’un tueur en série particulièrement redoutable.

 

« Et tu vis encore » Corinne Martel

et tu vis encore.jpg

  • Broché: 172 pages
  • Prix : 17.00
  • Ebook : 4.99
  • Editeur : IS Edition; Édition : 1 (9 décembre 2016)
  • Collection : Sueurs glaciales

Mon Avis :

Pour ce premier Service Presse de IS Edition que je remercie, je peux déjà vous dire que c’est un véritable coup de coeur, une méga claque, un gros kif, un « putain » de bon bouquin (oui Corinne c’est plus fort que moi, mais quand j’adore un livre, il y a le mot « putain ») 😉 Je n’ai pas pu refermer ce livre avant de l’avoir terminé, impossible de le lâcher, je voulais savoir … Et jamais je n’aurais pensé à ça …. Je me suis imaginée des tas de choses, mais pas ça ….. J’ai été scotchée !

Je préfère ne pas parler de l’histoire, pourquoi ? Tout simplement parce que j’aurais trop peur de spolier et ça serait vraiment dommage. Tout ce que je peux dire c’est qu’Alice a un secret, son père aussi et les autres membres de la famille en n’ont un également. Ces trois secrets formeront le plan A, le plan B et le plan C. Quel est ce secret ? C’est là toute l’histoire de ce roman …

Un livre qui se lit à une vitesse déconcertante, un scénario bien construit, un huis clos sans temps mort, une intrigue émouvante qui sort des sentiers battus, pas de longueurs, on va droit à l’essentiel, un dénouement poignant, des personnages attachants. Je sais que plusieurs personnes ont trouvé ce livre trop court, j’avoue que je ne partage pas cet avis (et pourtant j’adore les « briquasses »), mais Corinne va droit à l’essentiel et je pense que c’est suffisant pour cette histoire.

Et vous, à leur place auriez-vous fait la même chose ? Pour répondre à cette question, une seule solution lire ce roman qui est un pur bonheur livresque ! Quant à moi je répondrais à la question par « Oui, j’aurais fait la même chose sans aucune hésitation ». Une lecture qui fait réfléchir, on ne sort pas indemne d’une telle lecture. Merci Corinne.

Si vous souhaitez acheter ce livre, vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous :

4ème de Couv. :

Alice, une jeune star de la chanson, a de mystérieux secrets qu’elle nomme le « Plan A ».
Marc, un écrivain de polars, appelle les siens le « Plan B ». En panne d’inspiration, il passe son temps à visiter des sites monstrueux qui troublent son équilibre mental.
Quant à Pierre, il réussit à obtenir la direction d’une nouvelle prison composée de trente-huit détenus très spéciaux : des tueurs en série enfermés à vie. Sur son bureau, une chemise grise, nommée le « plan C ».
L’atmosphère est bien trop angoissante pour ce si petit village du Vercors…
L’heure des choix ne serait-elle pas prématurée ? Ils le savent bien, la mise en place de leurs plans va bouleverser le cours de leurs vies et les conséquences seront irréparables.
Et vous, à leur place, qu’auriez-vous fait..?

« Le vrai du faux, et même pire » Martine Nougué

le vrai du faux et même du pire

  • Broché
  • Prix : 12.00
  • Editeur : Caiman (1 janvier 2017)

Mon Avis :

Merci aux Editions du Caïman pour leur confiance et à Martine Nougué pour la dédicace 😉 Trois figures locales de la Pointe, quartier pittoresque de Sète vont disparaître … Un gros producteur d’huitres aux méthodes peu recommandables, un petit malfrat et le patron du café qui lui n’hésitait pas à prostituer sa femme et sa fille ! Comme on s’en doute personne ne va s’ennuyer après eux bien au contraire, ça fait trois pourritures de moins, mais d’autres faits inattendus vont se produire …

Le Capitaine Pénélope Cissé va être chargée de l’enquête. Elle va faire la connaissance de Marceline, un drôle de personnage cette Marceline, malgré ses 80 ans c’est une femme rebelle, féministe, écologiste qui connaît beaucoup de monde et a sa petite idée sur ce qui se passe à la Pointe .. Des théories bizarres vont surgir, pire que ce que l’on aurait pu imaginer. Qui empoisonne ? Qui tue et pourquoi ? Une atmosphère de psychose va s’installer, psychose déjà bien présente à cause d’attentats terroristes. Et si c’était à cause des terroristes ? Ou à cause d’un mouvement sectaire ? Ou à cause des Services Secrets ? Pénélope va chercher à démêler le vrai du faux …

J’avoue que la fin m’a bluffée ! Alors là je n’ai rien vu venir, je n’aurais jamais pensé à ça ! Merci Martine Nougué d’avoir réussit à me surprendre 😉 Un bon polar à l’accent du Sud et au goût d’iode avec une intrigue captivante, une enquête surprenante, une écriture fluide et bien rythmée, bref un bon livre que je vous conseille de lire !

Si vous souhaitez acheter ce livre, vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous :

4ème de Couv. :

La Pointe, un quartier pittoresque de Sète, petit port sur l’étang de Thau. Trois figures locales pas très recommandables ont disparu : le plus gros producteur d’huîtres du bassin, le patron proxénète du café de La Pointe et un petit malfrat coutumier des mauvais coups. La gendarmerie relie ses disparitions aux vols et trafics de coquillages qui se multiplient sur la lagune. Ce n’est pas l’avis de Marceline, vieille militante éco-féministe, qui oriente l’opinion sur les événements pour le moins bizarres qui surviennent depuis quelques temps dans le coin : morts suspectes d’animaux, pluies de pelotes de filaments, odeurs pestilentielles certains jours… Qui empoisonne La Pointe, et à quelles fins? Qui tue sur le bassin et pourquoi? L’opinion s’enflamme et la rumeur court : des savants fous ? Des services secrets ? Des sociétés occultes ? Le capitaine Pénélope Cissé, chargée de l’enquête, va chercher à démêler le vrai du faux..

« La Maison de l’Assassin » Bernhard Aichner

la maison de l'assassin.jpg

  • Broché: 286 pages
  • Prix : 20.99
  • Ebook : 14.99
  • Editeur : Archipel (8 février 2017)
  • Collection : Suspense

Mon Avis :

Merci aux Editions de l’Archipel pour leur confiance. Ce livre est la suite de « Vengeances », j’avoue que  je n’ai pas lu le premier opus mais ça ne m’a pas aucunement gêné dans ma lecture.

Blum passe son temps à côtoyer les morts … elle dirige une entreprise funéraire, ses parents adoptifs sont décédés, son mari a été tué et pour venger sa mort? elle a elle même tué cinq personnes ! Elle apprend par hasard qu’elle a une soeur jumelle, mais cette soeur est décédée ! Au même moment, ces crimes viennent de remonter à la surface, Blum est obligée de fuir si elle ne veut pas se retrouver en prison,  elle décide de partir sur les traces de sa jumelle. Elle se retrouve dans un hôtel désaffecté en pleine Forêt-Noire, elle fait la connaissance du père adoptif de sa soeur ainsi que de son frère. Elle va essayer de tisser des liens avec eux, car Blum est assez fragile psychologiquement, elle a besoin de se sentir aimée, que l’on prenne soin d’elle. Est-ce vraiment du bonheur qu’elle va rencontrer ? Où une descente en enfer ? Cet hôtel est-il un refuge pour elle, ou un piège ? Pourquoi sa soeur est-elle morte ? Le frère de sa soeur est-il un ami ou un ennemi ?

Une ambiance oppressante, une atmosphère glaçante, une écriture fluide, maîtrisée et assez agréable, des personnages attachants, d’autres beaucoup moins. Quelques longueurs (un peu trop à mon goût), pas assez de suspens, pas de retournement de situation … Même si le manque de suspens m’a manqué, ce livre à tout de même été une bonne lecture de part son ambiance sombre et glauque.

Si vous souhaitez acheter ce livre, vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous :

4ème de Couv. :

Il y a deux ans, Blum a retrouvé les cinq responsables de la mort de son mari, Mark, et les a froidement éliminés un à un pour assouvir sa vengeance… Aujourd’hui, alors qu’elle a tout juste appris le décès d’une soeur jumelle, Björk, dont elle ignorait l’existence, les restes de l’une de ses cinq victimes viennent d’être exhumés. Bien vite, la police va faire le lien. La personne ayant procédé à la mise en bière du corps sera la première suspectée – à savoir Blum, qui dirige une entreprise de pompes funèbres. Elle décide alors de prendre la fuite et trouve refuge en pleine Forêt Noire, dans la famille de Björk. Mais, alors qu’elle s’y croit en sécurité, le piège se referme sur elle. Hier chasseuse, Blum est aujourd’hui la proie…

Haig « Les Guerriers perdus » Thierry Poncet

Les guerriers perdus

  • Poche: 242 pages
  • Prix : 9.99
  • Ebook : 4.99
  • Editeur : Taurnada Editions (1 août 2016)
  • Collection : HAIG

Mon Avis :

Merci aux Editions Taurnada pour leur confiance. Quel plaisir de retrouver Haig, j’adore me plonger dans les aventures de ce jeune baroudeur Irlandais. Après avoir lu « Le Secret des Monts-Rouges » (ma chronique ICI) me voici partit à l’aventure avec « Les Guerriers perdus ». Ce tome est différent du précédent, nous quittons la jungle pour voyager en Afrique, aux Etats-Unis, en Albanie et même à Marseille !

Ne dit-on pas que la vengeance est un plat qui se mange froid ? La belle Vanda a mis le feu au campement d’Haig et de ses amis, elle a fait exploser la mine d’or et c’est enfuie avec l’argent. Sept ans après, Haig et ses 6 amis sont décidés à se venger. Mais ça ne sera pas chose facile … Vanda est très maligne, elle est entourée d’une armée de soldats qui sont prêts à mourir pour elle. Que peuvent faire sept personnes contre une armée ?

Une écriture très aboutie, aucune longueur, un rythme soutenu, des personnages atypiques, de nombreux rebondissements. Et alors là, si il y a une chose à laquelle je ne m’attendais pas du tout, mais alors pas du tout dans ce livre, c’est la fin … Mais je ne peux pas vous en dire plus, à vous de la découvrir ! Vous souhaitez voyager sans quitter votre fauteuil ? Rien de plus simple, plongez-vous dans ce livre, dépaysement garanti. Et moi je n’ai qu’une hâte, lire le troisième opus des aventures de Haig « Le Sang des Sirènes ».

Vous souhaitez acheter ce livre ? Cliquez sur l’image ci-dessous 😉

4ème de Couv. :

La belle Vanda nous l’avait mis profond. Elle avait fait exploser la mine d’or, mis le feu à notre campement et s’était enfuie avec l’argent. Le grand Carlo nous a fait promettre de la retrouver et de nous venger. Tous les sept, on a juré. Et je vais vous dire un truc : on n’aurait pas dû. Parce que des Etats-Unis à l’Afrique, des Balkans au Mexique, il nous a coûté salement cher, le serment !

« La Maison des brouillards » Eric Berg

la maison des brouillards.jpg

  • Broché: 394 pages
  • Prix : 22.90
  • Editeur : Slatkine et Cie (5 janvier 2017)

Mon Avis :

Un grand merci aux Editions Slatkine et Cie pour leur confiance ! Quel livre ! Waouhhhh un « putain » de bon bouquin comme je les aime !

Quatre copains se retrouvent au bout de 15 ans. L’un est devenu architecte et il va inviter les trois autres dans sa grande maison de verre sur une île. Ils vont donc passer trois jours ensemble …. Est-ce une bonne idée ? Pas sûr, ils ont vieillis, changés et en fait ils ne se supportent plus … La fête va tourner au cauchemar ! Résultat de ces retrouvailles : trois cadavres, un coma … et le présumé meurtrier est dans le coma.

Deux ans plus tard une journaliste décide de reprendre l’enquête. Elle va rencontrer les proches des victimes, elle essaye de dénouer le fil de l’intrigue, mais tout le monde ou presque peut-être coupable, les mobiles ne manquent pas !

Le suspens va crescendo au fil des pages. Des chapitres qui alternent passé/présent. Des personnages attachants, d’autres beaucoup moins. Un huis clos à la « Agatha Christie ». Un livre sombre, glauque, oppressant, haletant, et n’oubliez pas qu’il vous faudra attendre les dernières pages pour connaître la vérité … Et quelle vérité !!! Waouhhhhh, au risque de me répéter, moi je vous dis que c’est un « putain » de bon bouquin, un gros kif, une claque, bref un livre à lire d’urgence 😉

Vous souhaitez acheter ce livre ? Vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous

4ème de Couv. :

Après quinze ans, quatre copains d’avant se retrouvent par internet. L’un est devenu architecte et invite les trois autres dans sa grande maison de verre au bout d’une île. Avis de tempête, le week-end tourne au cauchemar. Trois assassinats, un coma profond. Que s’est-il passé dans La Maison des brouillards ? Deux ans plus tard, une journaliste reprend l’enquête.