« Elijah » Noël Boudou

elijah

  • Broché
  • Prix : 19.50
  • Ebook : 6.99
  • Editeur : Flamant Noir (27 février 2017)
  • Collection : FLN.POLARS.THR.
  • Langue : Français

Mon Avis :

Un grand merci à Nathalie de Flamant Noir pour sa confiance. Quel  livre, j’en suis encore toute retournée !!! Pour un premier roman, bravo Mr Boudou, c’est une pure réussite, une merveille. Pour moi ce fût un « putain » de bon bouquin, un gros kif, impossible de refermer ce livre avant la fin, et quelle fin !!!!

Un père alcoolique, violent, brutal, Gabriel sera frappé tous les jours par cet être abjecte, en plus de frapper son fils il s’en prend aussi à sa femme. Gabriel et sa mère sont les victimes de cet homme, de ce bourreau ! Lorsque Gabriel a 18 ans, il a décidé de tuer son père. Au même moment, sa mère enceinte venait de succomber aux coups portés par son mari, laissant à Gabriel un petit frère pas comme les autres. On va assister à un amour inconditionnel entre deux frères, mais aussi à des scènes de violences, car Gabriel ne pourra jamais oublier son passé ….

Une écriture déchirante, limpide. Un roman noir, très noir, mais en même temps une histoire d’amour comme on aimerait en voir plus souvent. Des passages durs, très durs, dérangeants. Amour et Violence. Haine et lueur d’Espoir. Un livre qui vous prend aux tripes. Un roman qui vous fera réfléchir sur les violences faites aux enfants, aux femmes. Une fin qui ne pourra que vous émouvoir, vous chambouler, vous retourner ! Un « putain » de bon bouquin, que je ne suis pas prête d’oublier et que je vous recommande à 100 %.

coeur 4.5 bis

Si vous souhaitez acheter ce livre, vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous :

4ème de Couv. :

ELIJAH. C’est le prénom de mon petit frère. Celui que je lui ai choisi quand on me l’a mis dans les bras. Il est né alors que la violence était devenue une routine à la maison. Mon ivrogne de père terrorisait tout le monde et nous frappait tous les jours, ma mère et moi, sans que personne ne l’en empêche. Jusqu’à ce fameux soir… Quand j’ai eu dix-huit ans. J’ai attendu qu’il soit ivre à nouveau et je l’ai égorgé de sang-froid dans la cave. Hélas, ma mère venait de mourir sous ses coups en me laissant un petit frère pas comme les autres : ELIJAH . Aujourd’hui, il a dix ans et il est handicapé. Je m’occupe de lui depuis sa naissance, je sais mieux que quiconque ce dont il a besoin. Il est mon unique raison de vivre. Ensemble on est plus forts que tout, rien ne peut nous séparer. Mais un jour ILS sont venus chez moi pour le kidnapper. Qui sont ces hommes ? Pourquoi cet enlèvement ? C’est depuis ce moment-là que j’ai perdu toute raison. Je suis devenu un monstre. Comme eux. La traque pour retrouver ELIJAH , qui ne survivra pas longtemps sans moi, a commencé…

Publicités

Une réflexion sur “« Elijah » Noël Boudou

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s