« Un moindre mal » Joe Flanagan

un moindre mal

  • Broché: 470 pages
  • Prix : 24.10
  • Ebook : 16.99
  • Editeur : Editions Gallmeister (30 mars 2017)
  • Collection : Noire
  • Langue : Français

Mon Avis :

1957, Cape Cod, des meurtres d’enfants, une famille qui disparait, un homme qui vient d’être tabassé et qui refuse de parler … Le lieutenant Warren va être chargé de l’enquête, mais Stasiak une légende de la police d’état est envoyé à Cape Cod pour reprendre l’enquête. Deux hommes que tout oppose ! Warren le flic intègre qui élève seul Little Mike son fil autiste et Stasiak le flic pourri, corrompu. Deux personnes aux méthodes totalement différentes …

J’avoue qu’au départ j’ai eu un peu de mal à m’y retrouver tant les personnages sont nombreux. Des dialogues percutants, une intrigue passionnante qui tient la route, des personnages qui sont soignés, creusés et une scène finale que je ne suis pas prête d’oublier !

Un livre touchant, émouvant. Bref un bon polar qui vous surprendra et que vous aurez du mal à lâcher. Je tiens à remercier les Editions Gallmeister pour leur confiance.

Si vous souhaitez acheter ce livre, vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous :

4ème de Couv. :

Le lieutenant Warren se trouve démuni face à la corruption de la police locale de Cape Cod, en cette année 1957 où les meurtres d’enfants se multiplient. Et cela ne se simplifie pas à l’arrivée dans la région de Stasiak, un officier réputé de la police d’état, mais aux pratiques douteuses

Publicités

« Malgré Elle » David-James Kennedy

malgré elle

  • Broché: 576 pages
  • Prix : 20.50
  • Ebook : 14.99
  • Editeur : Fleuve éditions (13 avril 2017)
  • Collection : HORS COLLECTION
  • Langue : Français

Mon Avis :

Quel livre ! Un « fucking » bon bouquin, une claque ! Un livre comme j’aimerais en lire plus souvent …

On suit un groupe d’étudiants Emma, Tom, Yann … au lycée Henri IV de Paris, un drame va survenir et va définitivement changer leurs vies que ça soit à la fin des années 1980 lorsque le meurtre arrive ou quelques années plus tard lorsqu’ils seront adultes. Vingt-cinq ans plus tard Tom va se retrouver plonger dans une incroyable histoire, il va contacter Emma et ils vont être confrontés à leur passé. Ce duo va parcourir des milliers de kilomètres en quelques jours, pour échapper à des tueurs … On va voyager dans divers pays comme la Suède, l’Ecosse, la Suisse … Qui leur en veut ? Et pourquoi ? Emma a t elle quelque chose à cacher ? Pourquoi a t elle perdu une partie de sa mémoire ? Que c’est il réellement passé le week-end ou Arno a été assassiné ?

Des chapitres courts, une écriture fluide, directe, qui va droit à l’essentiel. Un côté scientifique que j’ai beaucoup aimé, jusqu’où peut aller la folie des hommes ? Un rythme infernal, effréné, de nombreux rebondissements, aucun temps mort, un véritable page-turner, impossible de reprendre son souffle avant la fin … Et quelle fin !!! Une fin totalement imprévisible ! WTF ! Un livre que je vous recommande à 200 % ! Merci aux Editions Fleuve Noir pour leur confiance.

Pour acheter ce livre, vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous :

4ème de Couv. :

Paris, 1989. Au très chic lycée Henri-IV, les réputations se font et se défont. La magnétique Emma n’a pas conscience du pouvoir d’attraction qu’elle exerce sur les garçons. Yann. Arno. Manu… La liste de ses prétendants est longue. Mais c’est en Tom, ado solaire fou de sensations fortes, qu’elle a trouvé un alter ego. Lui qui la connaît si bien.

Un drame va survenir et assombrir le tableau de cette adolescence parfaite.

Paris, 2015. Les chemins se sont séparés. Tom est resté ce casse-cou qui faisait tomber les filles, profitant de la revente de sa boîte pour se laisser le temps de vivre. Jusqu’à ce jour où Lukowski, ancien d’Henri-IV envers lequel Tom se sent redevable, laisse deux messages désespérés, l’implorant de le retrouver.
Une fois sur place, il découvre la dépouille de son vieux camarade, flottant entre les rochers d’une lointaine côte suédoise. À l’intérieur de la maison voisine, un ordinateur portable et, sur l’écran, un défilé de photos accompagnées d’un mail menaçant. Emma ado, Emma adulte, Emma partout, sur chaque prise de vue. Qu’est devenue sa meilleure amie ? Qui était-elle réellement ? Pour qui et pour quoi devraient-ils tous payer après vingt-six ans ?

« Ragdoll » Daniel Cole

ragdoll

  • Broché: 464 pages
  • Prix : 21.00
  • Ebook : 14.99
  • Editeur : Robert Laffont (9 mars 2017)
  • Collection : La Bête noire
  • Langue : Français

Mon Avis :

Un corps, six victimes !!! Ce corps sera surnommé « Ragdoll » ou « Poupée de chiffon ». Une liste de futures victimes est remise à une journaliste, cette liste précise la date à laquelle elles seront assassinées ! En plus d’identifier les six victimes, enfin les 5 victimes, car on apprend très vite que la tête appartient à un sérial-killer connu sous le nom du « tueur crématiste », 27 victimes en 27 jours, on assiste à une course contre la montre pour protéger les futures victimes. Wolf un homme complexe, imprévisible, tout juste réintégré dans son unité de police après un séjour en hôpital psychiatrique va traquer ce tueur machiavélique. L’assassin a souvent une longueur d’avance sur la police … Y aurait-il un taupe dans le service ?

La tension psychologique n’est pour moi pas assez présente. Un style simple, efficace. Un regret tout de même concernant les 50 dernières pages qui n’ont pas été à la hauteur du reste du livre, oui une fin qui m’a déçue. Des moments palpitants, d’autres plus calmes, quelques invraisemblances …

Ce n’est pas le meilleur thriller que j’ai lu, je m’attendais à quelque chose de beaucoup plus spectaculaire, plus surprenant, au vu de la 4ème de couverture, je pensais être scotchée par ma lecture, mais ce ne fût pas le cas … J’ai eu du mal à être complètement emportée par cette histoire, mais ça reste néanmoins une assez bonne lecture. Je remercie les Editions Robert Laffont « La Bête Noire » pour leur confiance.

Si vous souhaitez acheter ce livre, vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous :

4ème de Couv. :

Votre nom figure sur la liste du tueur. La date de votre mort aussi…
Un  » cadavre  » recomposé à partir de six victimes démembrées et assemblées par des points de suture a été découvert par la police. La presse l’a aussitôt baptisé Ragdoll, la poupée de chiffon.
Tout juste réintégré à la Metropolitan Police de Londres, l’inspecteur  » Wolf  » Fawkes dirige l’enquête sur cette effroyable affaire, assisté par son ancienne coéquipière, l’inspecteur Baxter.
Chaque minute compte, d’autant que le tueur s’amuse à narguer les forces de l’ordre : il a diffusé une liste de six personnes, assortie des dates auxquelles il a prévu de les assassiner.
Le dernier nom est celui de Wolf. 

« Résistants » Thierry Crouzet

résistants

  • Broché: 374 pages
  • Prix : 16.90
  • Ebook : 12.99
  • Editeur : Bragelonne (19 avril 2017)
  • Collection : BRA.THRILLER

Mon Avis :

« Un livre qui fait froid dans le dos »

Un roman scientifique passionnant, efficace. En partant de faits réels l’auteur brode une fiction. Une histoire d’amour, un thriller palpitant. Tous les passagers d’un yacht sont en train de mourir dans d’atroces souffrances, tous sauf Katelyn … Qui est responsable de cette infection ? Pourquoi Katelyn est-elle la seule survivante ? Une infection se soigne avec des antibiotiques ? Alors pourquoi tous ces morts ?

En septembre 1928, Alexander Fleming a découvert les antibiotiques. Ce médicament miracle a permis de diviser la mortalité mondiale par deux. Les antibiotiques, et d’une manière générale, les antibactériens sont une ressource précieuse que nous devons apprendre à gérer collectivement avec responsabilité. Et si l’abus d’antibiotiques pouvaient provoquer une catastrophe humanitaire ?

Un roman qui devrait être d’utilité publique ! Un livre que je vous recommande  et qui vous fera réfléchir ! Comme le dit si bien la pub « les antibiotiques c’est pas automatique ». Je tiens à remercier les Editions Bragelonne pour leur confiance.

Si vous souhaitez acheter ce livre, vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous :

4ème de Couv. :

Yash tue en répandant une bactérie mortelle dans la population ; Katelyn résiste physiquement et combat l’infection. Tout les sépare, et pourtant : ils sont irrésistiblement attirés l’un vers l’autre.

Bahamas. Katelyn, étudiante en médecine, travaille comme hôtesse pour les vacances sur le yacht d’un milliardaire. Elle passe un été de rêve quand une épidémie mortelle emporte soudain les passagers dans d’atroces souffrances. Katelyn est la seule survivante et Yash, le serveur dont elle est secrètement tombée amoureuse, a disparu.

Recrutée et formée par l’Anti-bioterrorism Centre de Seattle, qui s’intéresse de près à son étrange résistance, Katelyn est chargée d’une mission : retrouver Yash pour isoler l’infection.

Livrée à un véritable combat intérieur – arrêter l’homme qu’elle aime pour stopper son errance criminelle –, la jeune épidémiologiste se lance dans une course contre la montre. Surnommée « adversus », la bactérie tueuse résiste à tous les traitements connus. Mais Yash ne tue peut-être pas aveuglément… Assouvit-il une vengeance ? Le jugement de Katelyn n’est-il pas troublé par ses sentiments ?  

« L’Affaire de l’homme à l’escarpin » Jean-Christophe Portes

l'affaire de l'homme à l'escarpin

  • Broché: 432 pages
  • Prix : 19.00
  • Ebook : 14.99
  • Editeur : City Edition (9 novembre 2016)
  • Collection : CITY EDITIONS
  • Langue : Français

Mon Avis :

Dans le premier opus « l’affaire des corps sans tête » (ma chronique ICI), on assistait à la fuite avortée de Louis XVI. Avec ce second tome on se retrouve en Juillet 1791, le Roi est complètement discrédité et la guerre civile menace.

Un jeune homme est assassiné, seul indice un escarpin vernis retrouvé près du cadavre. Vol ? Rencontre qui a mal tournée ? L’enquête est confiée au commissaire Piedeboeuf. Pendant ce temps là, l’Assemblée doit statuer sur le rôle à venir de Louis XVI. Certains cherchent à instaurer une Régence et d’autres une République. Nous retrouvons le jeune gendarme Victor Dauterive, un jeune homme peu disert, méfiant, qui adore observer les autres, ce policier va être chargé par Lafayette d’espionner les partisans du Duc d’Orléans.

Un roman de qualité qui fourmille de petits détails historiques, l’auteur reprend des termes de l’époque, des expressions, des coutumes, on a vraiment l’impression de se promener dans les rues de Paris du XVIIIème siècle. Un style fluide et agréable à lire, des personnages attachants, d’autres beaucoup moins. Un roman captivant, addictif et une scène finale qui vous tiendra en apnée ! Action, complots, trahisons, intrigues politiques seront les maîtres mots de ce livre. Un vrai voyage dans le temps entre réalité et fiction, une immersion dans le passé, un thriller-historique que je vous recommande !

Si vous souhaitez acheter ce livre, cliquez sur l’image ci-dessous :

4ème de Couv. :

Paris, 1791. Un jeune homme est découvert assassiné dans un quartier populaire. Il est nu, à l’exception d’une paire d’escarpins vernis et cela ressemble à un vol qui a mal tourné. Mais quand on apprend que le jeune homme fréquentait les milieux homosexuels et qu’il travaillait pour un journal politique, l’affaire prend une tout autre tournure.

Le gendarme Victor Dauterive découvre que cet assassinat est lié aux intrigues se jouant au plus haut niveau du pouvoir. Depuis la fuite à Varennes, Louis XVI a été suspendu de ses fonctions et, dans l’ombre, le parti du duc d’Orléans fait tout pour  s’emparer du pouvoir.

Dans les bas-fonds de la capitale, entre aristocrates révolutionnaires, Dauterive ne sait plus à qui se fier. La corruption, l’avidité et les trahisons sont monnaie courante et le danger est à chaque coin de rue. Surtout quand on s’approche un peu trop près de la vérité..