« Résistants » Thierry Crouzet

résistants

  • Broché: 374 pages
  • Prix : 16.90
  • Ebook : 12.99
  • Editeur : Bragelonne (19 avril 2017)
  • Collection : BRA.THRILLER

Mon Avis :

« Un livre qui fait froid dans le dos »

Un roman scientifique passionnant, efficace. En partant de faits réels l’auteur brode une fiction. Une histoire d’amour, un thriller palpitant. Tous les passagers d’un yacht sont en train de mourir dans d’atroces souffrances, tous sauf Katelyn … Qui est responsable de cette infection ? Pourquoi Katelyn est-elle la seule survivante ? Une infection se soigne avec des antibiotiques ? Alors pourquoi tous ces morts ?

En septembre 1928, Alexander Fleming a découvert les antibiotiques. Ce médicament miracle a permis de diviser la mortalité mondiale par deux. Les antibiotiques, et d’une manière générale, les antibactériens sont une ressource précieuse que nous devons apprendre à gérer collectivement avec responsabilité. Et si l’abus d’antibiotiques pouvaient provoquer une catastrophe humanitaire ?

Un roman qui devrait être d’utilité publique ! Un livre que je vous recommande  et qui vous fera réfléchir ! Comme le dit si bien la pub « les antibiotiques c’est pas automatique ». Je tiens à remercier les Editions Bragelonne pour leur confiance.

Si vous souhaitez acheter ce livre, vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous :

4ème de Couv. :

Yash tue en répandant une bactérie mortelle dans la population ; Katelyn résiste physiquement et combat l’infection. Tout les sépare, et pourtant : ils sont irrésistiblement attirés l’un vers l’autre.

Bahamas. Katelyn, étudiante en médecine, travaille comme hôtesse pour les vacances sur le yacht d’un milliardaire. Elle passe un été de rêve quand une épidémie mortelle emporte soudain les passagers dans d’atroces souffrances. Katelyn est la seule survivante et Yash, le serveur dont elle est secrètement tombée amoureuse, a disparu.

Recrutée et formée par l’Anti-bioterrorism Centre de Seattle, qui s’intéresse de près à son étrange résistance, Katelyn est chargée d’une mission : retrouver Yash pour isoler l’infection.

Livrée à un véritable combat intérieur – arrêter l’homme qu’elle aime pour stopper son errance criminelle –, la jeune épidémiologiste se lance dans une course contre la montre. Surnommée « adversus », la bactérie tueuse résiste à tous les traitements connus. Mais Yash ne tue peut-être pas aveuglément… Assouvit-il une vengeance ? Le jugement de Katelyn n’est-il pas troublé par ses sentiments ?  

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s